5 de março de 2007

Bienheureux Paul Giustiniani: «mais la plus pernicieuse de toutes les imperfections est de trop ressentir les imperfections des autres et de ne pouvoir les supporter d'une âme toujours égale»